maïa i am

About maïa i am

In Japan since 1989, i arrived with one suitcase for a 6 months job … and stayed.

Japan in year one of Heisei era was shaking the last of it remains from the post-war Showa era. The economic bubble was reaching the heights. Those were fun and careless times but I could strongly feel the heaviness of the society. If you were futile or frivolous or traditional, it was a fit. But when I wanted to stay with the project team i was working with after-hours, I was told that young ladies shouldn’t be out after dark, in a very charming, gentleman like manner, but very firmly intending to protect my vertu. Strange to write this in 2021, listening to the Taliban’s political statements…quite the same spirit.

Since then, 32 years in Japan, how do I let people know what I have done ? what do I choose ? How do I define myself ? This is the quite interesting exercice I will try in this pages.

For this 1st version, well i will shortly switch to French.

Avant de décider ce qui me définit, j’applique ma méthode habituelle : ouvrir le Furoshiki, c’est-à-dire, sortir tout ce qu’il y a et aligner ces éléments selon une organisation que je découvre au fur et à mesure. Ce qui me permet de ré-identifier chaque élément et d’avoir une vision englobant l’ensemble.

Voici donc ma 1ère sélection

  • 1989 = Diplôme des Langues’O en poche, arrivée au Japon
  • 1996 ~ 1ère entrepreneuse Française, fondation d’exprime inc (25ème anniversaire cette année, la PME qui résiste à tout)
  • 1996 = Lauréate (initiatrice et productrice) du Prix du Jury de la compétition architectural pour la Bibliothèque Nationale du Japon avec le projet “les anneaux de la sagesse”(CHIE no WA) incluant une bibliothèque numérique.
  • 2000 ~ Création de aiD’en (Association International d’estampe numérique) et organisation de nombreuses exposition d’artistes en France et au Japon, dont 2001 Festival d’estampe numérique de Tokyo à l’Institut Franco-Japonais de Tokyo.
  • 2005 = Publication par les éditions Diamond d’un livre écrit en Japonais “Les débuts en kimono d’une parisienne” (1ère Française ?)
  • 2008 ~ Initiatrice de l’introduction des artistes Français dans les illuminations festives des villes japonaises (Création des illuminations de la ville et de la préfecture d’Osaka “France des Lumières”, Introduction du réseau Français des villes de Lumière au Japon, Organisation du Forum de l’année International de la Lumière UNESCO, Conception et organisation du Plan des Illuminations pour la ville de Nishishomiya, Conception et organisation des illuminations de noël du quartier de GINZA “Jardin de Lumière” etc) en savoir plus, en voir plus ? Par ici !
  • 2003 ~ création du “diner de femmes”
  • 2012 ~ administratrice de la Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Japon (seule femme jusqu’en 2019)
  • 2008 ~ Vice-présidente des Conseillers du Commerce Extérieur de la France, comité japon (seule femme au bureau), Pilote des groupes de travail “Mieux Vivre en Ville” (villes du futur, séminaires annuels et rapports. Par ici !) et “Diversité”(groupes de réflexion et d’échanges)
  • 2011 ~ Initiative de dons de moyens de transports pour l’association Children without borders après le Tsunami, création et animation des “déjeuners des voisins de Chiyoda”
  • 2020 ~ Initiative d’aide aux restaurateurs “Solidarité Gourmande” lors du COVID
  • création de l’association des anciens élèves des Langues Orientales (INALCO) au Japon
  • 2018 ~ Initiatrice du projet d’émission commune de timbre france-Japon
  • Experte attachée au groupe de décision de la gare de Shinkansen de Komatsu, au groupe METI rapporteur sur les projection du futur etc